La suite de la page Facebook

Rencontre avec Nadine Aignel Gautier , une jeune femme habitant la commune de Penguily Commune de Lamballe Terre & Mer , reconvertie comme Consultante Conseil en Nutrition Cellulaire .

Écrit par Gilles Boulin
Affichages : 800
Catégorie :

1) Pouvez-vous me raconter l’histoire de votre création et les raisons pour lesquelles vous avez décidé de vous lancer dans le Bien-être Santé (information, consultation - conseil et accompagnement dans la prise de ces nutriments) ?

 J'ai exercé pendant plus de 20 ans dans le domaine du Commerce International, en tant que Commerciale Export. 

Un métier passionnant, que j'ai aimé exercer pour la rencontre humaine, pour le challenge, et qui, au fil des années, est devenu stressant, fatiguant, et même oppressant, en ce qui me concerne. Tant et si bien, que, en mars 2016, je fais un accident circulatoire sur mon dernier vol long courrier, qui me vaut une opération à mon retour en France.

 2) Et alors ?

 Au lendemain de l'opération, des douleurs lancinantes s'installent dans les membres inférieurs. 

Mon corps s'écroule littéralement au lit, puis je perds la marche. Je me retrouve, à 45 ans, clouée au lit, sans explication, perdue de douleurs, avec un sentiment de KO physique total.

 Les médecins explorent la piste de l'accident post-opératoire. Je ne réponds à aucun test, aucun examen …

Après 3 mois, on me parle d'épuisement physique …

 Les douleurs ont continué à s'intensifier et à se diffuser dans le corps tout entier. J'ai donc assez rapidement voulu me faire accompagner par des méthodes douces et naturelles ..mais rien n'y faisait , jusqu’au jour où une amie me parle de nutriments cellulaires. 

 J'étais très sceptique, mais parce que je cherchais une solution saine et respectueuse du corps, j'ai donc démarré: au bout de 3 jours, c'est mon transit qui est reparti, la cicatrisation qui a commencé à se faire.

 Pour le reste, ça n'a pas été une baguette magique. Il m'a fallu attendre 4/5 mois pour, un matin, ne plus avoir ce mal lancinant dans les jambes. Et comme l'énergie pointait le bout de son nez, j'ai pu me relever du lit, entamer une rééducation pour réapprendre à marcher, tout doucement jusqu'à Noël. Je ne passais plus toutes mes journées au lit. 

J'engageais de toutes petites choses, mais il y avait incontestablement du progrès.

 Et en janvier 2017, mon corps s'est comme relevé d'un coup d'un seul, prêt à repartir. Mon mari l'a remarqué. C'est précisément à ce moment-là que je l'ai trouvé à se servir dans les boîtes de nutriments. Et puis, ce geste est devenu familial avec nos enfants très rapidement ...

 Je me suis alors lancé dans une récupération avec 2 coachs sportifs, avec 2/3/4 heures activités physiques par jour, sans aucune contracture musculaire. 

J'ai bien compris que c’était ces nutriments cellulaires qui me soutenaient - je n'avais rien changé ni consommé par ailleurs ... 

 Et en mars 2017, j'avais mes jambes pour aller aux informations, comprendre ce qu'était cette formule brevetée - il y a plus de 30 ans aujourd’hui, pourquoi elle avait aidé autant de gens à retrouver un équilibre santé, pourquoi j'y avais aussi eu droit.

 J'ai aussi appris à ce moment-là que je n'allais plus pouvoir exercer mon précédent travail et se posait donc la question d'un métier !

 J'ai rencontré mon amie qui m'avait partagé ces nutriments, l'équipe avec laquelle elle travaillait depuis plusieurs années déjà, la direction Europe .. et j'ai rencontré beaucoup de bienveillance, des gens qui, comme moi, avaient retrouvés un équilibre santé, des gens qui, au vu des bienfaits de la micro nutrition cellulaire, en ont tout naturellement partagé l'idée autour d'eux !

 Et bien évidemment, j'ai vécu cela comme une révélation. C'était, à mon tour, de partager à minima je leur devais bien cela; et j'ai pensé à quelques personnes, et en 1er lieu à ma maman âgée et très abîmée mécaniquement avec de gros soucis rhumatologiques et d'ostéoporose. Je me suis lancée pour un galop d'essai de 6 mois sachant que je ne risquais rien financièrement. Et le galop a perduré,

 je fêterai en avril les 4 premières années d’exercice.

 3) Pourriez-vous dire que ce grave accident , vous as donné envie de vous occuper des autres ? Notamment dans le domaine du bien-être et de la santé ? Une révélation , en quelque sorte ?

 Je pense que j'avais et j'ai depuis toujours une certaine empathie pour les gens. Disons que j'ai découvert quelque chose de puissant, qui vient soutenir chaque organisme, du bébé aux aînés en passant par les sportifs et les femmes enceintes. La pertinence de cette approche m'a fait m'engager.

Dans un domaine, que mes amis imaginaient déjà (puisque déjà très tournée vers des solutions Santé naturelles).Je dirais plutôt Élément déclencheur que Révélation.

 4) Votre nouvelle activité est bien loin de la formation scientifique; que vous avez suivi avec un cursus « École de Commerce », spécialisation Affaires Internationales. ?

A 18 ans, j'étais inscrite en fac de médecine. C'était un autre de mes souhaits. Ici, le métier n'a rien à voir avec la médecine, mais avec la santé – le Bien-être, ce qui n’est pas la même chose. Il n'a rien à voir non plus avec le Commerce, puisque c'est un métier d’accompagnement et de Relations Humaines. Effectivement, il me faut apprendre tous les jours encore. Et je suis accompagnée en ce sens.

 5 )Pouvez-vous me donner un profil type de votre clientèle ? Hommes ? Femmes? Enfants

 Ma clientèle est large puisque je m'adresse à tout particulier: le bébé qui régurgite, l'enfant TDAH, enfant autiste, des adolescents avec acné, psoriasis, en mal-être, des jeunes mamans fatiguées, des sportifs en sur entraînements, des chefs d'entreprise qui ont du mal à prendre du recul, en stress permanent, avec des maux de dos, un mauvais sommeil; des personnes atteintes de maladies auto immunes (sclérose en plaques, Parkinson etc) ... nos aînés avec des douleurs chroniques, de l'arthrose, de la fatigue, etc.…

 6)Avez-vous d’autres choses à rajouter pour inciter les personnes à vous contacter ?

 Effectivement voici quelques témoignages de clientes ci-dessous sur les bienfaits de la supplémentation nutritionnelle

 1er témoignage : « Eliane, 60 ans, agricultrice, souffrant d'arthrose jusqu’à me faire boiter et en baisse d'énergie grandissante de jour en jour. Début novembre, j'ai rencontré un ami à qui j'ai parlé de mes difficultés quotidiennes, celui-ci m'a indiqué utiliser une supplémentation apportant aux cellules tous les nutriments nécessaires à leur bon fonctionnement et à leur réparation. J'ai commencé à prendre cette supplémentation le 6 novembre, j'ai rapidement ressenti les premiers bénéfices par un regain d'énergie puis s'en est suivi une disparition processive de mes douleurs. »

 2ᵉ témoignage. : « Je m'appelle Solange Théon. J'ai 70 ans. J'habite dans le Morbihan. J'ai terminé ma carrière dans la procédure. Je suis en retraite. Je souffre de la maladie de Parkinson. Suite à des problèmes de raideurs, douleurs du côté gauche, ( bras gauche, hanche, mollet gauche, déformation du pied gauche Lors de la marche au bout de 700 m de marche), j'ai consulté un neurologue lequel a diagnostiqué la maladie de Parkinson. Malgré les traitements prescrits par le neurologue, depuis juillet 2016, les raideurs, douleurs diverses ( lombaires, abdominales, inflammation intestinale. Ballonnements, constipation,) persistaient. L’une de mes sœurs souffrant de la sclérose en plaque, m’a fait connaître la nutrition cellulaire qu’elle prend depuis quelques années accompagnée de Nadine. Elle m’a mise en relation avec Nadine en juin 2019. Depuis cette date, je prends donc cette nutrition. Aujourd’hui, j'ai retrouvé de l'énergie. Le pied gauche qui me gênait, est beaucoup mieux. Maintenant, je peux marcher de 2 à 4 km par jour sans que le pied de déformer vers l'intérieur. Aujourd’hui, j'ai une meilleure qualité de vie. Les douleurs abdominales commencent à s’estomper. Je suis satisfaite d’avoir découvert la nutrition. J’ai beaucoup apprécié l'accompagnement de Nadine qui ne s'est pas ménagée en faisant le point, chaque semaine et en me faisant partager des témoignages en direct, de personnes qui, comme moi, ont retrouvé une certaine qualité de vie. Solange.

 3ᵉ témoignage: Voici un dernier témoignage d’Annie Pansart : « Depuis quelques années je prends les suppléments nutritionnels. À ce moment-là; j'avais beaucoup de douleurs inflammatoires : genoux, lombaires et épaule. Cela entraînait une grande fatigue. Avec les conseils de Nadine, son accompagnement régulier et la prise de la nutrition, je vais beaucoup mieux aujourd’hui. Je peux aujourd’hui me consacrer à ma passion la cuisine pour le bien être de tous : l'Uni-Vert d'Annie à Lamballe, St-Alban et Dahouët Avec l'encouragement de mes proches, j'ai franchi le pas d'entreprendre. La nutrition me donne l'énergie et la sérénité dont j'ai besoin. Je vous encourage à l’essayer Sans aucun doute, c’est du bien-être. Annie. »

 4ᵉ témoignage: Je m’appelle Sabine, j’ai 50 ans. Je suis mariée et j’ai deux enfants de 21 et 17 ans. J’habite près de Toulouse depuis 8 ans. Je suis originaire des Côtes d’Armor.

Cela fait maintenant plus d’un et demi que je prends des nutriments cellulaires.

La découverte des nutriments : c’est en 2019 que j’ai découvert la supplémentation nutritionnelle, appelée également micro-nutrition, par une amie d’enfance vivant en Bretagne. Elle m’a fait partager la connaissance de ces produits au moment où je lui faisais part d’une fatigue persistante et de nombreux désagréments physiques comme des vertiges, des crampes, des acouphènes qui duraient depuis plus de 5 ans.

En plus de ses désagréments physiques et cette fatigue persistante, je vivais depuis de très nombreuses années avec des troubles de l’humeur, de l’anxiété, des moments dépressifs.

Malgré des thérapies et des traitements médicaux, tous ces troubles étaient toujours présents, pesaient sur mon quotidien et m’empêchaient de vivre pleinement. Et tout ceci avait un impact sur ma vie professionnelle.

Le passage à la micronutrition : ayant une grande confiance en mon amie, qui elle-même consomme ces produits nutritionnels depuis quelques années et qui a constaté de réels bienfaits sur sa santé à la suite d’un accident, je me suis dit, pourquoi ne pas tester, je n’avais rien à perdre.

Les changements sur ma santé : j’ai commencé à voir des petits changements au bout de 6 mois avec un peu moins de fatigue, la disparition des crampes, des vertiges. Puis, petit à petit, la disparition totale de cette fatigue, une nouvelle énergie au bout de 12 mois… et surtout la disparition des troubles de l’humeur, la disparition de cette anxiété persistante.

Bien évidemment, pour mon équilibre et ma santé, je suis toujours une thérapie, j’ai pu supprimer un médicament et je fais beaucoup de sport. Mais la micro-nutrition m’a permis de retrouver beaucoup plus d’énergie, a amélioré mon quotidien. Je peux faire plus de projets personnels et suis en meilleure forme pour m’engager sur des projets professionnels sur le long terme.

Une consommation au quotidien : désormais, je continue à consommer ces nutriments au quotidien car je suis convaincue que c’est un apport supplémentaire pour ma santé. Il est très important de ne pas baisser les bras quand on démarre ce programme de micro-nutrition et de se faire accompagner dans la prise de ces nutriments, car ce programme est adapté selon chaque personne.

Mais aussi petite précision de Nadine Aignel Gautier « Ce ne sont pas des médicaments; Il n’y a aucune allégation de guérison. Ce sont des suppléments nutritionnels que tout le monde peut consommer, et ce, sans aucune précaution d'emploi. Ce sont des produits brevetés, issus de la recherche scientifique, à l'efficacité prouvée. Vous bénéficiez de mon suivi par téléphone dans la prise de ces nutriments. »

6) Comment vous contacter ? Boite Mail ? TEL ? Site Facebook? Site WEB ? Adresse ?…

Idéalement, par sms / téléphone 06 29 34 33 88 (Je travaille sur RV uniquement)

Sur Facebook / messenger Nadine Aignel Gautier

Par mail: si les personnes ont besoin de me transmettre un document Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Merci à Nadine Aignel Gautier pour cette belle rencontre et bonne continuation à son activité .

GILLES BOULIN